Punaises de lit, puce et autres joyeusetés !

Marion
Marion

le 2017-06-21 à 21:07 Citer ce message

Bonjour à toutes et tous,
On se prépare doucement pour notre départ fin juillet.
Je voulais avoir vos conseils et retour d'expériences récentes sur les punaises de lit qui semblent pulluler dans les dortoirs de certains (tous ?!) refuges du GR20.
Quel traitement préventif ? (naturel si possible)
Comment soigner les piqûres ?
J'ai fais quelques treks, mais je n'ai jamais été confronté à ce problème !
Merci d'avance pour vos retours
marion
chris
chris

le 2017-06-22 à 22:39 Citer ce message

Salut

Moi je te conseil de dormir ds une tante bcp plus confortable et surtout bien meilleurs nuit (bruit,odeur,punaise etc)

bon courage
Marion
Marion

le 2017-06-23 à 09:10 Citer ce message

Merci Chris,
Mais du coup nous avons choisi l'option refuge pour ne pas alourdir trop nos sacs ;)
Marion
Christian
Christian

le 2017-06-23 à 09:41 Citer ce message

Salut Marion
Hé oui les punaises de lit sont sur le gr20 je viens d'en faire les frais( refuge d'ortu di piobbu et asco ).Tu peux toujours louer des tentes dans les refuges.
Bon GR
gilles
gilles

le 2017-06-30 à 09:19 Citer ce message

bon ! question à 2 balles ( moins cher que 2 euros) d'un randonneur qui a pratiqué le GR20 plusieurs fois mais il y a quelques temps (20 ans etplus) à ce moment la je ne me suis jamais posé la question de la réservation ou non ( début juin ou mi septembre) les refuges n'étaient jamais gardés à ces périodes je glissais dans une urne le prix de la nuitée et basta, par ailleurs il était même rare de rencontrer d'autres randonneurs. donc question pour une rando nord / sud à partir du 6 septembre est il vraiment nécessaire de réserver ? y a t il vraiment plus de "traffic" aujourd'hui sur ce parcours ? merci pour vos réponses.
Bibi
Bibi

le 2017-07-04 à 21:02 Citer ce message

Bonjour Gilles

j'ai fait le GR en 2011. Ok cela fait 6 ans et je n'ai rien réservé. la période était les 15 premiers jours de septembre. J'ai pu dormir en refuge et en tente. oui il y avait du trafic mais ce n'était pas l'autoroute.
Je repars le 16 août du Nord et je ne réserve rien mais cette fois ci je prends ma tente et je n'en reviens pas que tu glissais des sous dans une urne. Extra.
Alors bonne route
Look1219
Look1219

le 2017-07-07 à 22:39 Citer ce message

Bonjour ou bonsoir ,je rentre du gr20 en 8 jours . Si tu le fais ,je te conseille de dormir en tente ,tu vas comme cela bien profiter de ton gr ...prends ta propre tente si tu comte le faire en 16 jours ..pour ma part ,j ai double toute les étapes et je n ai dormi que ds 2 refuges : carruzzo ,vu que le refuge était plein ns avons dormi ds le refectoire et n avons pas subis les punaises ...par contre piètre piana , j ai dormi ds le refuge et j ai passé une nuit blanche tellement il y avait de punaises ,c horrible ,j en ai fais des cauchemars ... je n ai pas éte pique car j avais de l huile essentielle poivre menthe mais d'autres personnes se sont fais littéralement vampiriser . C une horreur .sinon ,Asco : hôtel pour bien récupéré ,ensuite que des gîtes d'étapes ,bergeries pas cher ,super accueil ,très bonne bouffe ,propre ...( nota ,toutes mes affaires étaient ds des sachets plastiques ainsi que mon sac au dos ds un sac poubelle de 100l ... ). Si je refais le gr .je pends une tente 1,2 kg ,duvet,o,7 kg,matelas 0,7kg.
Attention : je répète les punaises de lits peuvent de planter ton gr ..pour info mon sac pesait 7 ,5 kg eau comprise . A +
Ben
Ben

le 2017-07-08 à 17:47 Citer ce message

Rentrant également du GR20, je trouve que les punaises de lit deviennent une vraie psychose, au détriment du sommeil. (Certains vont changer de places plusieurs fois dans la nuit réveillant au passage leur voisins).
Oui, il y a des punaises de lit dans (tous) les refuges, que l'on transporte d'un refuge à l'autre. Oui on peut se faire piquer par les punaises comme par les moustiques.
Je me suis fait piqué, le lendemain les bras en ont des traces qui partent vite, mais je n'en suis pas mort.
La fatigue me semble plus dangereuse que les punaises de lit.
Il faut surtout laver à haute température / passer au congélateur ses affaires au retour pour éviter de ramener les punaises chez soi.

Les tentes permettent de limiter la présence de punaises de lit (sans qu'on puisse garantir totalement leur absence), d'avoir moins chaud et d'éviter le bruit des voisins.
Cependant, par temps très venteux, la nuit en refuge peut être plus tranquille.
RIRI
RIRI

le 2017-07-12 à 06:40 Citer ce message

Bonjour à tous !
Je rentre moi aussi du GR20 ,mais je ne viens pas me plaindre des punaises.Je vous mets en garde contre la malveillance de certains bergers qui,à l'instar de celui de Matalza il y a trois ans,ont effacé les marques rouges et blanches au lac de Nino pour que les randonneurs se trompent et passent par leur bergerie.
Le parcours officiel se situe à droite du lac lorsque l'on vient de Vergio et les traces ont été effacées en gris.De temps en temps,on retrouve les traces originelles,mais elles sont en grosse partie masquées.On les retrouve à environ 1 demi heure de marche du refuge de Manganu.Personnellement,je condamne énergiquement ce genre de pratique et j'invite tous les randonneurs à boycoter par principe cette bergerie qui surplombe le lac sur la gauche donc en allant du nord au sud.Je précise que j'en fais autant pour Matalza pour les memes raisons.
temps,
Marion
Marion

le 2017-07-18 à 18:14 Citer ce message

J-10 avant le grand départ !
merci pour vos conseils et remarques
Isabelle
Isabelle

le 2017-07-21 à 23:06 Citer ce message

Bonsoir, je suis passée dans certains refuges au mois de mai. Franchement, le 1er ca surprend, mais après on s'y fait et si on a un duvet sarcophage, on ne risque pas grand chose. Je ne me suis pas fait piqué, mais au niveau propreté... Personnellement, si j'y retourne en "pleine saison" je prendrai une tente, car avec la chaleur j'imagine l'odeur quand les dortoirs sont pleins, les ronflements....
Bon GR, c'est génial !
Marion
Marion

le 2017-07-26 à 17:10 Citer ce message

merci Isabelle,
on a hâte !
Philippe
Philippe

le 2017-08-13 à 13:38 Citer ce message

Bonjour,
Personnellement, en juin dernier, j'ai fait le choix du camping pour éviter les punaises de lit et j'ai bien fait !
Nous avons tous les jours rencontré des randonneurs largement piqués par ces bestioles qui sont un fléau sur ce parcours.
Les piqûres qu'elles infligent peuvent parfois dégénérer au point de compromettre la réussite du parcours.

Je vous recommande donc chaudement de prendre une tente de randonnée. Elle permet d'éviter les punaises et les ronfleurs :-)

Bon GR20
Philippe
mon récit ici https://philbrun.com/mon-gr20/
Ballandras Hervé
Ballandras Hervé

le 2017-08-29 à 17:47 Citer ce message

Bonjour,
Avant de partir en refuge, je me procure un insecticide bio que je pulvérise sur la literie. Ensuite en rentrant chez moi, je place tous mes bagages dans un sac poubelle, je pulvérise de nouveau et je ferme le sac pendant 5 jours avant de laver le linge.
Voici le lien : http://www.zennao.fr/punaises-de-lit/insecticide-anti-punaises/sfa-126.html
David
David

le 2017-08-31 à 02:14 Citer ce message

Bonjour,
J'envisage de faire d'ici fin septembre le GR20, initialement avec l'intention de le faire en ultra light donc en faisant des nuits en refuge. Mais au vu de vos retours, il semble préférable de louer une tente et donc un sac de couchage assez chaud.
Question peut-être un peu bête, mais est-on sur qu'à l'intérieur des tentes il n'y a pas de punaises?
Dans la prestation des locations de tente, est-il inclus un tapis de sol ou faut-il prévoir de ramener son thermarest?
Pour ceux qui ont pris l'hotel à Asco, vous n'avez pas remarqué la présence de punaises dans ce dernier (ça me parait étrange que l'ensemble des refuges soient contaminés à l'exception de cet hôtel)?
Merci bien pour votre retour
Marion
Marion

le 2017-08-31 à 13:05 Citer ce message

Bonjour,
Petit retour sur notre expérience : éviter les dortoirs, en gîte d'étape, refuge, ou même bergerie.
Nous avons dormi dans les tentes fournies par les refuges finalement, et deux nuits en dortoir (à Asco et à Castel del Vergio).
J'ai été piqué deux fois : au gîte d'étape de Castel del Vergio et dans une tente du refuge de l'Onda (une cinquantaine de piqûres).

Nous avions pourtant pris beaucoup de précautions : nous avons pulvérisé avant et pendant le GR un anti-punaises sur nos sacs de couchage, vêtements, sacs de rando et sur dans les tentes et matelas quand nous arrivions ; nous avons toujours laissé nos sacs hors de la tente.

Franchement je suis écœurée : c'est vraiment source d'inquiétudes, on a l'impression que les gardiens du PR (et le PR de manière générale) se foutent royalement de ce problème sanitaire majeur sur le GR. Nous devons maintenant prendre plein de précautions pour gérer nos sacs (ils sont pour le moment enfermés dans la cave dans un sac poubelle), c'est stressant, contraignant.

David, pour répondre à ta question : les tentes sont parfois donc aussi infestées, tu en trouves dans chaque refuge déjà montées et avec deux matelas pneumatique installés.
Nous avons rencontré début août des randonneurs qui ont dormi à l'hôtel (et pas au refuge donc) et personne ne s'est plaint de piqures à cette époque.

bon GR !
David
David

le 2017-08-31 à 17:24 Citer ce message

Bonjour,

Merci Marion pour ce retour, au vu de tous ces éléments, ça ne me fait pas culpabiliser sur mon moitié de GR20 fait en 2011 en complête autonomie en bivouac sauvage, bien au contraire ;) (on ne s'arrêtait guère aux refuges vu l'hostilité affichée dès lors que l'on nous soupçonnait d'être des bivouaqueurs sauvages).
D'ailleurs de souvenir, pour la majorité des tentes installées aux abords des refuges, elles étaient plantées sur un sol dont la planéité leur faisait défaut alors même qu'il existait bien d'autres endroits bien plus plats et plus adaptés au bivouac (pas à proximité directe du refuge ou les conditions de bivouac étaient bien plus optimales mais alors ne justifiait plus la dime de 6€...).
D'ailleurs sur ce point, j'aimerai avoir votre avis sur la question à savoir si mon appréciation de l'époque du "bivouac sur pente" a été biaisée par l'hostilité de certains gardiens menaçants.

Enfin bref ceci étant dit, je souhaitais le faire davantage dans les règles ce coup-ci et surtout en solitaire en doublant les étapes donc pas avec une envie débordante pour porter un sac monstrueux. Mais je doute de plus en plus de le refaire/ finir en optant plutôt pour des portions de GR10 (où il semble que l'invasion des punaises de lits semble bien moins problématique, à croire que les punaises de lit seraient en fait endémiques à la Corse ou bénéficieraient d'une sorte d'immortalité sur le sol Corse...).

Ou sinon il va me falloir porter l'ensemble de l'équipement et m'affranchir des 6€ pour que je puisse avoir l'autorisation d'enfoncer une sardine dans le sol et profiter d'un filet d'eau froide... Mais par principe j'ai du mal avec cette idée de privatisation de la nature qui semble être une spécifité bien Corse surtout quand les principales valeurs ajoutées de la prestation sont une soufflante du gardien, des dizaines de piqures avec en prime un import/ export des petites bestioles dans son logement...

Arff plus je réfléchis, plus je me dis que je vais m'orienter sur Alpes/ Pyrénées où le bivouac est reglementé et donc autorisé sous certaines conditions (d'ailleurs bivouac "sauvage" ça n'a aucun sens... et le parquage autour du refuge c'est du camping...). Allez j'arrête de m'agacer ;)

Merci encore pour vos retours sur le sujet
Philippe
Philippe

le 2017-08-31 à 21:11 Citer ce message

Bonsoir,

Je suis tout à fait d'accord avec les propos de Marion et de David.

Moi aussi, j'aime bien le camping nature (dit sauvage :-)). Et je confirme que les emplacements proches des refuges sont souvent en pente, voire pire, en cuvette (imaginez avec les orages Corses le résultat !). Un soir à Carozzu, j'ai vu plusieurs tentes noyées ou emportés par un orage intense...Mais au regard des emplacements, rien d'anormal ! Camper s'apprend, comme le reste.

Vous confirmez également, tous les deux, ce que j'ai également constaté de visu pour les autres randonneurs rencontrés. Refuges et tentes louées, sont infestés de punaises (outre le manque d'hygiène général des matelas).

Cela me fait malheureusement honte pour notre pays, car nombreux sont les étrangers qui parcourent ce GR20. Nous avons déjà, nous les Français, une image à l'étranger de gens sales.... Là, ils en sont forcément convaincu :-(.

Pour ma part, l'option portage de mon matériel et péage des 6€ par personnes, a été mon choix par défaut. Je ne le regrette pas. Surtout au regard de ma tranquillité durant ce magnifique parcours, et à mon retour à la maison, sans passager clandestin !

Mais cela à eu un prix, 17kg tous pleins fait ! Il faut donc une bonne condition physique pour l'option portage du matériel.
J'en ai bien sûr croisé au départ avec des sac encore plus lourd. Jusqu'à 22 kg ! Je ne les ai jamais revu sur le reste du parcours...

Actuellement en France, il n'y a pas que le GR20 qui est touché. Le chemin St Jaques de Compostelle est également largement touché par cette invasion. Certains quartiers de grandes villes sont également touchées, dans les habitations de particuliers. Apparemment, le phénomène est actuellement en expansion, malheureusement ! Réchauffement climatique ? manque croissant d'hygiène ? Je ne sais pas si la cause est vraiment identifiée...

Donc en randonnée, Punaises ou Kilos, tel est le dilemme du moment.

Bonne rando.
Philippe

Répondre à ce message