Refuges GR 20 : ça ne tourne pas rond

# 2015-08-31 à 11:21 Valérie

Quelque chose ne tourne pas rond sur le GR20 !

C’est ce que nous avons constaté cet été, en parcourant les 15 étapes, allant de refuge et refuge du Nord au Sud.

Nous avons croisé des randonneurs de nationalité multiple, avec des démarches sportives très diverses.
Tous avaient cependant un point commun : celui d’être, au mieux surpris, au pire furieux ou atterrés par l’accueil et le niveau de services des refuges :
- prix exhorbitant des repas au regard des menus (conserves ou pâtes, pas de viande)
- accueil frustre, sous couvert de rusticité montagnarde ou corse…
- équipements en fin de vie ou pas adaptés au nombre de randonneurs accueillis
- Enfin et plus inquiétant, une hygiène sommaire et des sources d’eaux qui n’apparaissaient pas ou plus protégés en amont.
Personnellement, les refuges de Petra Piana et Carrosu sont apparus au top du grand « n’importe quoi »

Chers responsables et gestionnaires du PNRC, recevoir 17000 randonneurs chaque année n’est pas seulement une aubaine, c’est aussi un engagement pour assurer la qualité et la sécurité du parcours !
Quel modèle économique de croissance peut résister à une si mauvaise gestion ?

Responsabilités
Il est tentant de rendre exclusivement responsables les gardiens des refuges.
S’agissant de l’accueil (certains sont tout simplement dépassés…) et des prix (l’hélicoptère a bon dos. Cf. refuge des Pyrénées), les gardiens sont responsables.
En revanche, la direction du parc est responsable de :
- ne pas conduire les travaux nécessaires à l’accueil du public dans des conditions d’hygiène et de sécurité prévues dans la réglementation
- ne pas assurer la formation des gardiens
- ne pas employer les personnes formées à recevoir du public

Sans action, nous faisons le pari de la baisse du nombre de randonneurs à moyen terme (cf. le nombre de commentaires négatifs sur Internet et sur le parcours).
La Corse en a t-elle les moyens ?

# 2015-09-07 à 17:33 michel verniolle

Je suis en accord , après une randonnée de 9 jours en juillet sur le GR nord, sur le signal d'alarme que nous devons tirer auprès des responsables de ce magnifique parc.
Quel dommage pour l'image de la Corse en général de ne pas être capable de donner les moyens, à la vue de la fréquentation et des nuitées encaissées, pour bâtir des refuges dignes d'un accueil de qualité et pour mieux former les intervenants

# 2015-09-08 à 14:49 RIRI

Bonjour!
Pour ce qui concerne l'accueil,la propreté,l'hygiène et les tarifs,je suis d'accord pour que lePNRC fasse un petit effort.
Par contre,si il y avait une rénovation des refuges,je crains que ces derniers deviennent le genre gite rural tout confort,ce qui ne serait plus dans l'esprit aventure de la rando;car c'est précisément l'aspect plutôt "rustique" qui donne son charme à ce GR.

# 2015-09-08 à 22:28 michel verniolle

Bonsoir,
Il y a quand même un gros malaise ressenti lorsque l'on mesure les sommes perçues pour l'hébergement de plus de 15 000 randonneurs et que l'on constate l'état d'insalubrité de certains dortoirs comme celui de Carrozu en juillet dernier infesté de punaises et arrosé d'insecticide inefficace et urticariant pour les dormeurs. Le délabrement matériel de Pétra Piana ou règne une odeur de fosse septique à ciel ouvert.
Il y a un gros effort à faire ne serait ce que pour entretenir le matériel existant..L'aspect rustique certes attrayant ne rime pas avec négligence et incompétence.

# 2015-09-09 à 13:41 RIRI

Il reste à souhaiter que ce forum soit consulté de temps à autres par les responsables du PNRC car les critiques tout à fait justifiées pleuvent de plus en plus et du coup,j'avoue qu'il est urgent de faire quelque chose sinon effectivement les qualités connues du GR ne suffiront plus à attirer les amateurs.
Oseront - ils se remettre en question?

# 2015-09-18 à 11:06 GREFZY (site web)

Bonjour à tous

Effectivement je ne peux faire le même constat que les précédents écrits, nous avons fait de Vizzavone à Conca. Le niveau d’hygiène des sanitaires est déplorable , je repense à ceux de Prati ou il faut faire une marche de 500m avant de pouvoir trouver un espèce de filet d’eau ,
On pourrait raconter bien d’autre anecdote à ce sujet… Disons que si le prix n’était pas si exorbitant on pourrait se contenter de cela… mais ce n’est pas le cas ,
Je ne parle même pas de la nourriture ou les marges doivent être de 1000% et bien évidement je ne parle même pas du service ou là on voit bien que les gardiens en ont rien à foutre car ils savent qu’ils sont assit sur une mine d’or…

Moi j’ai opté pour la tente , finalement j’ai trouvé que c’était la meilleure solution en terme d’hygiène … et puis j’ai trouvé qu’il y en avait de plus en plus qui opte pour le camping sauvage même si cela est interdit … c’est certainement la conséquence de prendre les randonneur pour des vache à lait.

Effectivement je ne suis pas sur que les Corses sachent accueillir le touriste ou le randonneur de passage… c’est bien dommage car l’ile est magnifique….

# 2015-10-06 à 10:55 christine

bonjour
Sans parler de l'accueil, l'état des refuges est déplorable.Le rustique n'a aucun rapport avec le manque d'hygiéne et l'abscence de sécurité.Je trouve l'état des refuges scandaleux.........................certains établissements à vocation d'accueil du public sont fermés pour moins que ça.
Assurement si je retourne en corse ce ne sera plus pour le GR 20. dommage !!!
christine

# 2015-10-06 à 19:03 Fromentin

Bonjour
Mais ou donc avez vous logé ??
J'ai réalisé la totalité du GR en tente et ou refuge et n'ai rencontré aucun mais vraiment aucun des problèmes que vous sous entendez
Le GR est magnifique , les refuges,la nourriture , l'accueil sont corrects
Merci d'être plus précis sur vos remarques afin que nous puissions y répondre factuellement
Bien à vous
Un randonneur du GR

# 2015-10-07 à 08:11 Grefzy

hello

heu !! c'est pas possible tu n'as pas fait le GR20 pour faire une telle réponse... ou alors tu as l'habitude de dormir dans des lieux similaires pendant tes trips pour un prix exorbitant... moi j'habite dans un endroit ou il y a énormément de refuges privés ou tenue par des CAF , Et bien pour le même prix de mes nuités aux GR20 j'ai l'impression de dormir dans des 5 étoiles... et photos à l'appui...

Je vais te donner mon sentiment sur les refuges que j'ai pratiqué.

E Capanelle : certainement le meilleur que j’ai pratiqué sur le chemin , il est a la hauteur du prix que l’on donne ( c’est le seul de tout le parcours ).
Bonne restauration le soir, excellent accueil des gérants… , les toilettes et sanitaires sont limites mais tout a fait acceptables pour l’endroit. Ici J’en suis pour mon argent

Usciolu : Là on baigne dans le jus. Hygiène de restauration absolument pas respecté… Restauration le soir complètement infeste ( Incapable de savoir cuire des pâtes c’est pourtant si simple ) , vu que l’endroit ou on est servi et à 25m de l’endroit ou on mange on trouve la moitié des repas des personnes sur le chemin de retour, la plus part marche dedans mais c’est pas grave ça doit donner à manger au chevaux …
les toilettes et sanitaires sont inexistant, à part aller dans une cabane en bois digne d’une porcherie. Ici c’est clair on se fait voler.

Asinau : C’est mieux mais aucune considération environnementale comment peut-on encore autoriser de nos jours de faire brûler les déchets à coté des bivouacs … Odeur de brûlé continuelle , bref j’avais qu’une envie partir le plus tôt possible…
Bon accueil des gérants .Ici pareil on se faire voler..

I Paliri : là c’est le plus pourris que j’ai eu au niveau hygiène… une douche qui se trouve à 500m en contrebas , un simple filet d’eau y coule , des toilettes extrêmement sales , un gardien qui a un poil dans la main, qui se dort la pilule sur sa chaise longue et qui fait bosser son esclave… Heureusement que le cadre est sympa ça fait passer la pilule . Ici pareil on se fait voler.

Tout ça pour dire que cela ne me dérangerait pas de trouver de tels conditions si je n’avais pas à payer aussi cher mes nuitées… et que l’on ne me sorte pas l’histoire de l’héliportage coûte cher, j’habite dans les alpes , nos refuges fonctionnent de la même manière et il sont bien mieux tenus qu’en Corse, pour un prix inférieurs en comparaison de la qualité de ceux en corse…

# 2015-10-07 à 18:39 Fromentin

Bonjour
Merci pour votre réponse qui est déjà un peu plus documentée . Je me permets de confirmer mes dires , et mon vécu tout au Long de ce périple , il y a beaucoup de choses perfectibles mais mon sentiment général est correct, (logement,nourriture et accueil )
J'exprime mon impression car il y a quelques temps je lisais ce forum en me demandant ce que j'allais trouver sur le terrain c'est pourquoi je trouve important de pouvoir faire ce retour d'expérience .
Aucun des groupes que j'ai côtoyé ne m'a traduit ce que vous décrivez .
Pour l'appréciation des prix il y a suffisamment d'infos sur internet pour savoir comment et par qui on va être voler ou plumer avant de partir !! Libre a vous d'être en autonomie totale, perso je suis resté dans mon budget..
Au plaisir de vous lire

# 2016-02-11 à 19:46 Ibli (site web)

참여에 감사드립니다.12월 21일(금)까지 보내주시면 됩니다.다른 문의사항이 있으시면 언제든지 연락주세요.Thank you for your participation.Please send the leetrts by December 21.If you have any other questions, feel free to contact us.Thank you.

# 2016-05-01 à 02:25 NicoJohnV

Hello,
Depuis mon premier GR20 en 91 les seuls travaux significatifs que j'ai vus sont (pour les refuges que je fréquente) : la création d'un bloc sanitaire à Ortu puis beaucoup plus tard à Carozzu , et enfin des toilettes sèches préfabriquées à Asinau,..mais là il ne reste plus que les toilettes, le refuge est parti en fumée ...et la déviation du GR avec la création du refuge de haut-Asco, ...et c'est à peu près tout en ...25 ans.
Pendant ce temps la fréquentation a probablement décuplé "grâce" surtout aux voyagistes , locaux ou continentaux, qui savent bien exploiter le filon de la notoriété du GR20 . Ajoutez à ça l'institution du PNRC à la gestion douteuse (rapport de la Cour régionale des comptes) , incapable d'adopter sa nouvelle charte, et dont le dernier Président J.Costa vient d'être condamné pour fraudes et malversations financières, alors que son prédécesseur JL Chiappini s'est carrément fait déssouder en 2013 ... et vous avez toutes les conditions réunies pour arriver au constat que vous faites Valérie.
cdt
Nico

Répondre à ce message