Retour d'experience GR20 en 5 jours Fin Septembre

Matthieu
Matthieu

le 2019-09-27 à 09:28 Citer ce message

Bonjour,

tout d'abord un grand merci pour ce site qui m'a permis de préparer et surtout de réussir dans de bonnes conditions mon GR20 en 5 jours, départ le 21/09/19. J'ai suivi le découpage proposé et c'est nickel. J'ai quelques remarques/conseils complémentaires qui pourraient aider de futurs candidats au GR20 "en triplant" :

- Attention en Septembre les journées sont plus courtes : si le départ à la frontal et sympa, l'arrivée le soir beaucoup moins avec le risque de finir en bivouac sauvage, surtout que j'étais très leger (sac de 7,5kg sans eau au départ) donc pas trop équipé pour dormir dehors. Donc se donner pour chaque étape une heure limite pour le deuxième refuge (ou dernier hébergement rencontré) afin d'éviter les mauvaises surprises

- Fin septembre on commence à rencontrer des refuges qui ne vendent plus à manger et/ou à boire le midi (sauf pour les clients restant le soir) : même s'ils sont arrangeant ça peut poser des petits problèmes

- Pour réussir le GR20 en 5 jours il faut de la chance sur la météo car on a aucune marge (en tout cas moi) : impossible à mon sens de quadrupler une étape si on a du en annuler une la veille pour orage dans l'après midi. Cela met un peu la pression et peut conduire à des décisions par toujours judicieuses : par exemple moi j'ai pris la variante des crètes entre Pietra et l'Onda sous un gros orage avec vent très fort : il aurait été plus prudent de rester quelques heures de plus à Pietra, d'attendre la fin de l'orage et de dormir à l'Onda mais je "devais" arriver à Vizzavone le soir pour tenir mon timing

- Attention aux info 'chiffrées' : nombre de km, D+, D-, temps de parcours : le terrain est tellement différent qu'il est impossible de tirer des ratios fiables (sans même parler de la fatigue qui augmente dans une journée et tout au long du périple). J'ai croisés 2 traileurs à mi parcours qui faisaient le GR20 en 5 jours du Sud au Nord et on s'est fait la même remarque : dans les parties très montantes ou techniques, on arrive à gagner 50% sur les temps du topo, dans les parties plus faciles, ça peut tomber à 25%. Sur 10h de marche d'une journée, ça peut faire la différence entre arrivée de jour ou de nuit.

- Je pense que le découpage proposé ici est parfait pour 5 jours du Nord au Sud mais pas dans l'autre sens. Notamment la première étape Conca/Usciolu me parait très (trop ?) longue pour une journée.. C'est celle qui m'a pris le plus de temps et j'étais dans le sens de la descente (mais dernier jour donc peut-être que la fatigue jouait aussi).

- J'ai pris la variante de l'ancien GR20 en Asinau et Usciulu : l'idée était de regagner un peu le temps perdu le matin à chercher mon chemin sur l'arrête dans la nuit et un maxi brouillard mais au final je recommande fortement : le terrain est très différent, c'est très joli, assez roulant (seul endroit du GR20 ou j'ai vraiment pu courir de longues minutes sur un terrain souple et agréable) et il n'y a absolument personne (bon, cela peut être aussi un peu stressant quand on est en solo)

- Le marquage est globalement excellent dans le nord (juste perdu une fois la marque) par contre dans le sud, c'est nettement moins dense. Il est vrai que la trace dans le sud suit beaucoup plus de sentiers 'net' mais parcourir plusieurs centaines de mètres sans le fameux signe rouge et blanc est parfois stressant (par ex avant et après le refuge de Capannelle)

- Enfin petite idée bonus : j'avais mon avion pour Paris de Figari le lendemain soir de mon arrivée à Conca : après une grasse mat et un gros petit dej/déjeuner, navette pour Porto Vecchio à 14H et après midi a me reposer sur une plage magnifique (Folaca) à 9km de Porto vecchio : 30€ en taxi : si vous trouvez d'autres randonneurs interessés, ça fait 15€ par personne pour 4 l'AR et un lieu idyllique pour se remettre de ses efforts.

Répondre à ce message