Retour d'expérience : GR20 Nord pendant 6j avec enfants (6, 11 et 13 ans)

Laila
Laila

le 2019-08-26 à 00:26 Citer ce message

Bonjour

J'avais posté un sujet en Janvier pour me renseigner sur la faisabilité du GR20 avec des enfants (les miens sont de très bons marcheurs). Je me permets de poster ce message pour vous faire part de notre retour d'expérience (sachant que des témoignages de la sorte m'aurait bien aidée à préparer notre périple!).
Nous sommes donc partis avec nos 3 garçons de 6 ans, 11 ans et 13 ans. Il s'agissait de notre 5ième randonnée itinérante en famille sur plusieurs jours (Mercantour, Pyrénées, Belle Ile, et un trek dans les Andes). Nos enfants sont de bons marcheurs, habitués à la marche en moyenne montagne, et aux étapes de 6h de marche ou 700-1000 m de dénivelé positif par jour.
Nous avons choisi de faire une partie du Nord pour la beauté des paysages.
Au total, nous avons marché 6 jours : 1 jour de liaison entre Calasima et le refuge de Tighjettu, 4 jours sur le GR20, et 1 j de liaison entre le refuge de l'Onda et Vivario (nous devions redescendre par l'étape de Vizzavone, mais nous avons préféré renoncer car les enfants étaient vraiment crevés et l'étape réputée difficile). Nous avons bénéficié d'un temps magnifique, aucune goutte de pluie ni menace d'orage. Nous n'avons rencontré que 2 autres ados (14 et 12 ans) au cours de nos 6 jours de marche.
Globalement, le GR20 n'a pas volé sa réputation, certains passages sont assez techniques et nécessitent de s'aider des mains pendant de longs moments, + passages avec chaines ou échelles qui ne sont pas forcément "dimensionnés" pour des enfants (notamment dans le sens de la descente). Certains passages sont aussi très vertigineux (notamment entre manganu et Petra piana) et nous avons alors préféré encorder le plus petit par précaution (plus pour se rassurer en cas de faux-pas que par franche nécessité). Enfin, les passages sur barres rocheuses sont, à mon avis, franchement dangereux avec des enfants par temps de pluie. Il vaut donc mieux renoncer à l'étape si des orages sont prévus (notamment entre Manganu et Petra piana, et entre Onda et Vizzavone). Le sens Nord-Sud pour ces 4 étapes nous a paru plus facile et moins dangereux (notamment car la plupart des passages techniques se font en montée et non en descente).
Pour les étapes, nous avons mis en général un peu plus de temps que le temps indiqué sur le topo guide (+20% en moyenne, surtout sur les étapes "roulantes" où les petites jambes du dernier nous ralentissent). Seule exception : le temps de trajet entre Ciutulu di mori et Castel de Vergio complètement sous estimé par le topo guide (nous avons mis 4h15 au lieu de 2h30 indiqué sur le topo guide, et nos compagnons de voyage ont tous mis plus de 3h...). De fait, nous avions prévu de dormir à Castel de Vergio au lieu de Cuitulu di Mori pour éviter l'étape de 8h du lendemain, infaisable pour les petites jambes de notre 6 ans, et c'était une bonne idée.
L'étape la plus difficile a été sans surprise Manganu-Petra Piana, mais c'était aussi la plus belle.
Nous avons eu très très très chaud, malgré des départs avant 7h du matin. Nous n'avons donc pas hésité à nous arrêter tous les jours (et plusieurs fois par jour!) pour nous baigner dans les torrents et à se réapprovisionner fréquemment en eau fraiche (penser au pastilles de micropur, très utiles!).
L'accueil dans les refuges a été très chaleureux, à la Corse. Mais il faut dire aussi que notre petit bonhomme de 6 ans a fait pas mal sensation, ce qui ouvre aussi les portes et les sujets de conversation... Nous avons particulièrement apprécié l'accueil à Petra Piana (le gardien Pascal a été un ange!) et à Manganu. Nous avons été aussi agréablement surpris pas les équipements des refuges (douches chaudes possibles partout, toilettes sèches, cuisines, etc...).
Pour voyager le plus léger possible (seul notre ainé porte un vrai sac de randonnée...), nous avions loué à l'avance des tentes fournies par les refuges, et avons dormi en refuge à Castel de Vergio, qui ne loue pas de tentes (et y avons recolté d'ailleurs quelques punaises de lit...).
Nous étions en 1/2 pension et ne transportions que nos collations et 2 repas (dont un repas de secours chaud avec un petit réchaud à gaz).
Attention, aucun refuge n'accepte la CB, et certains sont réticents pour le paiement par chèque... Prévoir donc pas mal de liquide. Les prix moyens des diners sont de 20 euros et des petits déjeuners de 6 euros. Plusieurs gardiens ne nous ont pas fait payer pour notre petit de 6 ans.
La nourriture était très correcte, et copieuse (ce qui était bienvenu !), particulièrement à Onda (magnifiques lasagnes au Brocciu et épinards et des crèmes caramel maison!). Le menu est en revanche assez peu varié, avec souvent des pâtes à la sauce tomate en plat...
Nous avons pu nous ravitailler sans problème dans tous les refuges pour déjeuner le midi.
De vraies chaussures de marche sont indispensables pour toute la famille y compris les plus petits (le notre a quasiment fini la marche en chaussettes malgré des chaussures de marche neuves achetées juste avant!!).
En résumé, c'était une superbe expérience, les paysages sont époustouflants, c'était difficile certains jours, mais elle a laissé de superbes souvenirs à tous. Nous avons apprécié de faire des rencontres à chaque étape, avec les gardiens des refuges, mais aussi les personnes rencontrées en chemin et que nous retrouvions chaque soir au refuge. Nous avons eu aussi droit à des veillées de "chants corses" à plusieurs reprises, c'était top!
C'est donc faisable avec des enfants, mais seulement s'ils sont bons marcheurs et ont déjà fait de la randonnée en montagne en itinérance, en voyageant le plus léger possible et en faisant des pauses fréquentes...
Voila. J'espère que ce (long) post pourra aider d'autres familles de randonneurs à organiser leur périple!

Répondre à ce message